Séminaire Axe 1


Le prochain séminaire de l'axe 1 aura pour thème "Prescription et communication". Il aura lieu le 2 février 2017 à Infocom (salle 23) de 9h à 13h.

Catégorie : Actualités du Laboratoire

 

Séminaire Axe 1

"information et communication dans les organisations"

 

 

Séance "Prescription et communication"

Jeudi 2 février 2017

Salle 23 à Infocom (Roubaix)

de 09h00 à 13h00

 

 

La séance sera assurée par Céline Matuszak et Grégory Aiguier et portera sur la prescription de formation à travers la place et la posture du chercheur engagé dans des recherches-interventions.

 

 

*********

 

 

Prescrire des dispositifs de formation ? Place et posture du chercheur engagé dans des recherches-interventions

Grégory Aiguier est enseignant-chercheur au Centre d’Ethique Médicale (EA 7446) « Ethics » à l’Université Catholique de Lille de la Faculté de Médecine et de Maïeutique. Il interviendra sur la place et la posture du formateur/chercheur en éthique engagé dans un projet de recherche-intervention consacré à l'apprentissage de la collaboration interprofessionnelle dans les soins.

Dans une perspective plus ou moins proche de celle de la didactique professionnelle, l'objectif du projet a été de construire un dispositif de formation à partir de l'analyse de l'activité effective des acteurs (et par ces mêmes acteurs). Quel est le statut du dispositif mis en place ? Quel est le rôle spécifique du formateur/chercheur en charge de l’animation ?

Céline Matuszak reviendra sur la place du chercheur et de son engagement dans les commandes de formation de la part d'organismes et d'institutions professionnelles (Projet sur les écrits professionnels au sein de l’ENPJJ (2011-2014), projet EQU sur les Assistants de Régulation Médicale (en cours)). C’est à partir de la grille de lecture proposée par Pierre Delcambre que le processus de prescription sera interrogé sur ces deux terrains (intervention du 5 janvier 2017). Une attention sera portée lors de la phase de restitution aux acteurs des résultats de la recherche dans un cadre formatif : quelle est la légitimité accordée au chercheur par les commanditaires et par les professionnels ?