Séminaire Axe 1


La deuxième séance aura lieu le 15 février 2017 à Infocom (salle 23) de 9h à 13h.

Catégorie : Actualités du Laboratoire

 

Séminaire Axe 1

"information et communication dans les organisations"

 

 

Séance "Prescriptions"

Jeudi 15 février 2017

Salle 23 à Infocom (Roubaix)

de 09h00 à 13h00

 

 

La séance sera assurée par Marine Allein, Elise Maas et Thomas Heller et portera sur quelques relations entre management, prescriptions et communication.

 

 

*********

 

Marine Allein, docteure en SIC (Celsa), consultante senior chez réseau alternatives (cabinet de conseil en accompagnement du changement)

« Les lieux de la prescription de la communication managériale, les temps de sa contrebande »

 

Il s'agira de suivre le fil d'une méthode managériale depuis les lieux de la formulation de sa prescription jusqu'aux pratiques des acteurs à qui celle-ci s'adresse.
Inspirée de la distinction de Michel de Certeau entre la stratégie comme lieu et la tactique comme temps, notre analyse s'intéresse dans un premier temps aux trois niveaux de production d'une prescription visant à "faire des managers-communicants". Puis, nous envisagerons les multiples manières de "faire le manager-communicant", soit les différentes modalités des acteurs pour faire autour et avec le rôle et le discours prescrits par cette méthode.


Elise Maas, post-doctorante SIC à l’ULB - IHECS et Thomas Heller, Lille 3/GERIICO


« Slow management. Des logiques de prescriptions en tension ».

Le management fait l’objet d’une littérature prolifique qui témoigne tout autant d’une préoccupation que de la vitalité créatrice propre à ce domaine… à moins qu’il ne s’agisse que de la vitalité du marché du conseil. Dans cette profusion, se dégagent quelques grandes tendances désignées par les termes de slow, agile, holacratie, libérée, et dont certaines tentent de nouer la question du management à celle du bien être.
A partir de deux ouvrages portant sur le modèle du slow management, on propose une lecture de la façon dont leurs auteurs répondent à la difficile question de l’art du maniement des hommes, et de les interroger du point de vue de la prescription. Le choix de porter attention à ce modèle de management à travers deux ouvrages permet de souligner des logiques différentes, voire qui entrent en tension l’une par rapport à l’autre.